Nicolas Puig est chercheur en anthropologie à l’IRD, affecté au laboratoire URMIS (IRD, CNRS, Université Paris-Diderot et UNSA). Ses travaux interrogent les rapports d’altérité dans les villes arabes telle qu’une anthropologie des côtoiements permet de les saisir. Dans le domaine musical, il s’intéresse aux parcours d’artistes égyptiens et palestiniens du Liban, aux pratiques et circulations sonores au Proche-Orient, en lien avec les développements technologiques et les dynamiques culturelles, sociales et politiques aux échelles nationales et transnationales.

Contact : nicolas.puig@ird.fr

Publications (choix) :

Farah. Musiciens de noce et scènes urbaines au Caire, Paris, Sindbad-Actes Sud (La bibliothèque arabe, coll. Hommes et sociétés, 2010.

Bédouins sédentarisés et société citadine à Tozeur (Sud-ouest tunisien), Paris, Karthala, IRMC, 2004.

éd. avec K. Doraï, L’urbanité des marges, Migrants et réfugiés dans les villes du Proche-Orient, Téraèdre Éditions (Coll. Un lointain si proche), 2012.

éd. avec Fr. Mermier, Itinéraires esthétiques et scènes culturelles au Proche-Orient, IFPO, Beyrouth, traduit en arabe (2010, Dar el-Fourat, Beyrouth), 2007.