photo : Aude Villiers-Moriamé

Doctorant en science politique à l’Université Paris 1 et associé à l’IFPO-Beyrouth, Pierre France termine actuellement une thèse sur le fonctionnement de l’Etat libanais pendant la période de la guerre civile (1975-1990), après avoir co-écrit avec Antoine Vauchez un livre sur les frontières du public et du privé en France (Presses de Science-Po, 2017). Durant ses séjours au Liban il a commencé à travailler sur les musiques pop libanaises des années 1960 à aujourd’hui. Il s’intéresse particulièrement aux questions de droit d’auteurs dans le monde arabe, et aux processus de redécouverte, patrimonialisation, et diffusion de ces musiques à l’heure actuelle. Une partie de ces travaux ont été publiés dans la revue électronique Orient XXI.

Contact : pierre.france@zoho.com