Frédéric Lagrange est professeur de langue et littérature arabe à l’Université Paris-Sorbonne. Ses travaux portent sur trois domaines distincts — qui parfois se rencontrent : l’histoire des pratiques musicales et des textes chantés au Moyen-Orient et particulièrement en Égypte (XIXe-XXIe siècles) ; la représentation et la construction du genre et des transgressions dans la littérature arabe, médiévale comme moderne ; les représentations littéraires de l’oralité et les jeux diglossiques dans l’écrit contemporain. Il est également traducteur : Le Laboureur des eaux (Hoda Barakat), le Temps du kif (Khairi Shalabi), Les Basses-Oeuvres (Abdo Khal) ainsi que la Satire des deux vizirs (Tawhidi, Xe siècle).

Contact : fredlag@noos.fr

Page personnelle